8 juillet 2015

Envie de pratiquer la musique, de peindre, de danser, d’aller voir un spectacle accessible mais aussi de rencontrer d’autres professionnels et de partager des bonnes pratiques ? Un seul interlocuteur en Loire-Atlantique : T’Cap !

Un pirate vêtu d’une veste rouge, avec une jambe de bois, un « cache-oeil » et un large sourire, parfois accompagné d’un autre personnage sans handicap visible portant une veste verte, tel est l’emblème du collectif T’Cap. « On ne voit pas le capitaine crochet comme handicapé, c’est aussi une manière de dédramatiser et de souligner que chacun a des capacités », remarque Olivier Raballand, coordonateur du collectif « T’Cap ! Loisirs et découvertes, handicaps ou pas ».

Extrait d’un article rédigé par -Marie-Claire Brown et publié sur –être.Handicap Information

cliquez ici : article être handicap pour lire l’article

photo 2015 Olivier T'Cap