Le printemps n’est qu’à ses débuts, mais l’été arrive à grand pas, et se pose la question des vacances tant attendues.  Certains d’entre vous feront le choix de partir en séjour avec un organisme de vacances adaptées, et peut-être parmi vous ce sera une première expérience, une découverte. Il n’est pas forcément facile de choisir son séjour parmi les nombreuses brochures des organismes de vacances.

A l’association EPAL, nous organisons des séjours de vacances adaptées depuis 37 ans. Membre actif du CNLTA (Conseil National des Loisirs et du Tourisme Adaptés), nous sommes soucieux d’améliorer la qualité des séjours que nous proposons et de vous accompagner à choisir le séjour qui répondra le mieux à vos attentes. 

Pour vous guider, voici déjà quelques impératifs à connaître pour choisir son séjour de vacances adaptées : la notion de groupe, le type d’hébergement, le mode de gestion du séjour, les activités et prestations, l’encadrement sont autant de critères à prendre en considération.

Capture d'écran site web Epal

La notion de groupe : 

Les séjours proposés par les organismes de vacances adaptées (OVA) spécialisés sont la plupart des vacances organisées en groupe. La notion de vie de groupe doit être bien connue du futur vacancier, et il est important d’être bien informé sur la constitution du groupe à qui est destiné le séjour (nombre de participants, âge, besoins d’accompagnement, rythme du séjour…). Selon les organismes, le nombre de vacanciers dans un groupe est plus ou moins important, l’âge des participants peut être varié. Certains organismes organisent des séjours qui accueillent dans un même groupe des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique et des personnes à mobilité réduite, avec des besoins d’accompagnements différents.  

A l’association EPAL, nous organisons des séjours pour de relatifs petits groupes : 3 à 5 participants pour les séjours destinés à des adultes déficients moteurs et mentaux, 7 à 14 participants pour les séjours destinés à des adultes en situation de handicap mental et/ou psychique. Nous constituons des groupes homogènes quant aux besoins d’accompagnement des participants. Nos séjours s’adressent à des adultes aussi bien jeunes et moins jeunes. Mais nous proposons aussi des séjours destinés exclusivement à des jeunes adultes de 18-25 ans, ou à des adultes à partir de 40 ans. Enfin, il est important de repérer le rythme du groupe à qui est destiné le séjour. L’association EPAL propose des séjours pour ceux souhaitant vivre leurs vacances sur un rythme dynamique avec plusieurs visites et sorties, à la journée, en soirée ; et aussi d’autres séjours à un rythme plus tranquille pour ceux privilégiant plutôt le repos, les activités sur place, les petites sorties…. A chacun son rythme de vacances !

 L’hébergement : 

Un gîte à la campagne, un mobil-home dans un camping au bord de mer, un chalet à la Montagne…. Les lieux de séjours peuvent se dérouler dans des environnements différents et variés. Sur la brochure, le descriptif de l’hébergement doit être obligatoirement indiqué. 

Il est important de repérer le type d’hébergement (gîte, maison individuelle, auberge de jeunesse, mobil-home, hébergement collectif, hôtel…) car vous n’aurez pas les mêmes conditions de vie. Par exemple, l’intimité n’est pas la même dans un mobil-home que dans un gîte. 

Il est important aussi de repérer l’accessibilité des lieux (présence d’escaliers, de chambres au rez-de-chaussée, douches italiennes…).

Généralement, les vacanciers ont à partager leur chambre avec un ou plusieurs autres vacanciers. Il est rare de trouver des hébergements suffisamment spacieux pour proposer une chambre individuelle à chaque vacancier. L’intimité de chacun est bien sûr respectée. La non-mixité des chambres est une obligation légale, mais aussi une exigence pour les organismes adhérents au CNLTA. Par contre, les couples qui s’inscrivent ensemble ont une chambre qui leur est attribuée, si l’hébergement le permet sur le séjour choisi. Il ne faut pas hésitez à demander des informations complémentaires sur l’hébergement à l’organisme de vacances adaptées.

photo d'une maison

Le mode de gestion du séjour : 

Il existe plusieurs formules :

  La gestion libre (le plus habituel sur les séjours de vacances adaptées) : les animateurs-accompagnateurs sont chargés de préparer les repas et d’assurer l’entretien des locaux ; les vacanciers peuvent être sollicités pour aider, s’ils le souhaitent.

  La gestion hôtelière : cette formule est proposée pour les séjours de vacances en établissement de type hôtelier. L’entretien des chambres est réalisé par le personnel du lieu d’hébergement. La restauration peut être en pension complète (tous les repas sont pris en charge sur le lieu de séjour) ou en demi-pension (le petit déjeuner et le déjeuner ou le dîner sont pris sur le lieu de séjour). 

Il existe donc plusieurs formules, à voir celle qui vous conviendrait le mieux !

Les activités et projet de séjour :

Sur la brochure, est présenté le projet du séjour qui comprend des activités et des prestations. Les animateurs-accompagnateurs du séjour doivent réaliser ou du moins proposer les activités annoncées en brochure. Toutefois, les vacanciers sont acteurs avant tout de leurs vacances et peuvent, pendant le séjour, décider ensemble d’une nouvelle activité. A l’association EPAL, le programme d’activités est co-construits avec les animateurs et les vacanciers, selon leurs besoins et leurs envies. 

Le séjour n’est pas fait que d’activités ou de prestations mais aussi des moments de « vivre ensemble », des temps qui font l’essence même d’un séjour réussi. Il faut aussi prendre en compte des facteurs inhérents aux séjours tels que la fatigabilité de chacun, les caprices de la météo… qui peuvent donc conduire à la modification du programme d’activités. Les activités sont comprises dans le prix du séjour, sauf mention contraire dans la brochure. Veillez à bien identifier les activités incluses dans le prix et celles qui sont facultatives.

L’encadrement :

Les personnes accueillies ayant des besoins d’accompagnement spécifiques, les organismes de vacances adaptées sont très attentifs au recrutement de leurs animateurs-accompagnateurs de séjour. Pour tous les organismes adhérents au CNLTA, les animateurs-accompagnateurs doivent être formés (formation d’une durée minimale de 2 jours). L’association EPAL organise pour tous ses animateurs recrutés une formation complète, qui présente les particularités liées au handicap, l’accompagnement, l’animation, la gestion d’un groupe et d’un séjour. L’association accompagne toutes ses équipes d’animateurs à la préparation de leur séjour avec l’élaboration d’un projet pédagogique. 

Sur la brochure est indiqué le nombre d’animateurs qui va encadrer le séjour. Ce nombre est fonction du nombre de vacanciers et de leurs besoins. Le taux d’encadrement peut varier d’un organisme à un autre.

Une fois avoir tenu compte de tous ses impératifs, il ne reste plus qu’à choisir sa destination.

Alors, cet été, où allez-vous passer vos vacances ?

N’hésitez pas à consulter nos propositions de séjours sur notre site internet www.epal.asso.fr