« Une envie de colo pour mon enfant en situation de handicap ? Facile, les séjours adaptés existent… ! » Et si nous prenions le temps d’envisager un séjour ordinaire ?

Photo du site de l'UFCV

Un petit matin du mois d’avril, le responsable vacances enfants de l’Ufcv arrive sur le forum annuel « Vacances pour tous » organisé par l’UNAT des Pays de la Loire.

Parmi de nombreux visiteurs, des familles et des assistantes familiales viennent choisir, avec les enfants, la colo de l’été prochain.

Les participants feuillètent les catalogues, à la quête du séjour parfait. Certains enfants arrivent et ont déjà  choisi leurs séjours ! Il n’y a pas de doutes, partir en colo ne leur fait pas peur !

Une maman semble stressée, à la différence de son fils dont les troubles du comportement rendent difficile son intégration et sa cohabitation en groupe. La maman est formelle : « Il lui faut un animateur quasiment pour lui seul. Je suis donc à la recherche d’un séjour adapté. » Au cours de la journée, plusieurs familles expriment le même besoin : handicap = nécessité d’un séjour adapté !

Pourtant, de plus en plus d’organisateurs dont l’Ufcv ouvrent leurs séjours de vacances en inclusion. C’est en effet une immense richesse, à la fois pour les enfants en situation de handicap, mais aussi pour les autres participants aux séjours ! Tous apprennent à vivre ensemble, dans la différence et le respect.

Parallèlement, nos futurs animateurs et directeurs sont  sensibilisés à l’accueil d’enfants différents dans les accueils collectifs de mineurs lors de nos formations BAFA et BAFD. 

Tous les indicateurs sont donc au vert, il ne faut plus hésiter à appeler les organisateurs de séjours non-spécialisés afin d’échanger avec eux sur les possibilités d’accueil. Cela sous-entend pour l’organisateur la nécessité d’un réel accompagnement de la famille et de l’équipe pédagogique, pour préparer au mieux le séjour, afin que le tout se déroule dans les meilleures conditions possible.

A l’Ufcv, comme pour tous nos adhérents dont les séjours figurent dans notre catalogue, la réponse de principe est : « OUI ! ». Ensuite, ensemble, nous travaillons à un projet d’accueil individualisé. A l’aide d’une fiche d’autonomie, la famille donne les éléments à l’Ufcv, qui fait le nécessaire pour s’assurer que l’accueil du mineur peut se faire sans danger. Si rien n’empêche son accueil, on procède ensemble à l’inscription ! Et si l’autonomie de votre enfant nécessite un animateur supplémentaire dédié à ce mineur, nous accompagnons les familles dans l’élaboration du dossier.

N’hésitez pas à vous renseigner !

Pour + d’infos : le service vacances Enfants de l’Ufcv

www.vacances-enfants.ufcv.fr

ou au 01 75 77 53 53

PARTAGER