La 9ème édition du festival des jeunes talents nantais se déroulera du 7 au 9 juin 2019. Organisé par la Ville de Nantes, ce festival gratuit est ouvert à tous. L’ambition de l’événement est de valoriser l’engagement, les talents, la créativité et l’expression des 16-25 ans mais également de s’inscrire dans une démarche d’accueil pour tous !

C’est pour cela que nous sommes allés interviewer Marie Garreau, cheffe de projets manifestations, logistique et communication à la Ville de Nantes.

Aujourd’hui, nous sommes en présence de Marie Garreau, qui va nous parler des adaptations mises en place par le festival SPOT avec le Collectif T’Cap, dans l’optique de faire de cette rencontre un moment de réjouissance plaisant et agréable pour tous, handicap ou pas !

 

Bonjour, pour commencer, pourriez nous parler un peu de vous ?

Bonjour, Marie Garreau, je travaille en tant que cheffe de projets manifestations, logistique et communication à la Ville de Nantes. Pour SPOT, concrètement je suis en charge de l’organisation et la coordination générale de l’événement.

 

La question de l’accessibilité à elle été une question abordée dès la création du festival ?

Non la question n’a pas été abordée au début, c’est venu petit à petit. SPOT 2011 et 2012 : on prenait nos marques en matière d’organisation. Cependant, nous savions que nous devrions aborder rapidement cette question car elle nous tient à cœur et l’accessibilité universelle est inscrite noir sur blanc dans notre politique publique Jeunesse. La mise en place du plan d’accessibilité est donc venue petit à petit via la mise en place du plan de développement durable

Depuis combien de temps travaillez-vous en partenariat avec le Collectif T’Cap ?

Depuis 2017, lorsque le collectif T’CAP a effectué son diagnostic.

 

 Pourquoi vous-êtes vous tourné vers un partenariat avec le Collectif T’Cap en particulier ?

Dans une optique de travail en réseau et de partenariat avec les acteurs locaux, il nous semblait que le collectif T’CAP était le plus légitime. Le collectif a également montré un vif intérêt au sujet de l’accessibilité de nos politiques publiques.

Depuis la première année, comment les adaptations pour les personnes ont-elles évoluées au fil du temps ?

Nous nous améliorons d’année en année et poussons le curseur un peu plus tous les ans. Si nous avons développé plusieurs actions pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite sur le site du festival, il nous reste un gros travail à faire sur la rédaction du programme en Facile à Lire et A Comprendre par exemple.

 

 Que pensez-vous que la démarche d’accueil pour tous apporte de valorisant au Festival SPOT ?

C’est déjà un plaisir d’accueillir sur le point info accueil du festival les bénévoles du collectif. Toujours motivés, toujours souriants et toujours prêts à accueillir au mieux le public. Ce qui est le plus valorisant est de savoir qu’avec la présence des bénévoles pour tous, nous pouvons accueillir tous les publics et ce, dans les meilleures conditions possibles.

Avez-vous trouvé cela compliqué de mettre en place toutes ces adaptations : les moyens financiers ou humains par exemple vous ont-ils posés problème ?

Le terme problème n’est pas approprié. Il a fallu nous adapter mais cela n’a pas posé de problèmes. En lien avec le collectif, nous avons cherché des solutions sur chaque point d’améliorations, et ce, en lien aussi avec les prestataires qui interviennent sur le festival. Tout le monde joue le jeu. Je pense que cela se passe bien car nous avons pris soin aussi de sensibiliser les participants à SPOT ainsi que les prestataires à la question du handicap.

 

Pour les années à venir, avez-vous des projets concernant l’accueil pour tous avec le Collectif T’Cap ?

L’année prochaine sera les 10 ans de SPOT. Pour cette édition, il nous tient à cœur d’être encore meilleurs sur l’accessibilité. Petit à petit nous voyons que les choses évoluent et notre démarche d’accueil pour toutes et tous commence à être connue. Nous souhaiterions vraiment que cela soit identifié dans les réseaux. Nous souhaiterions également travailler sur l’appel à projets à partir duquel nous construisons le festival, afin que celui-ci soit aussi accessible à tous.

 

Un petit mot pour la fin ?

C’est vraiment avec intérêt et plaisir que nous travaillons ensemble sur le volet de l’accessibilité. Nous avons fait beaucoup de progrès en matière d’accessibilité, merci ! J’incite vivement le public à venir partager ce moment avec nous les 7, 8 et 9 juin !

C’est encore une très belle édition, riche et pleine de diversité qui sera proposée !

 

Merci à vous d’avoir répondu à nos questions ! Cette année encore le Collectif T’Cap aussi est très heureux de participer à l’organisation du Festival SPOT à vos cotés.

Pour retrouver l’intégralité du programme de Spot, vous pouvez aller lire notre article ici

 

Ici, notre vidéo résumé du festival SPOT :

Réalisée par Anaïs Guillen et avec Maud Doury à l’écran (en service civique au Collectif T’CAP). 

PARTAGER