Service Civique et Handicap : les aides AGEFIPH

L’AGEFIPH souhaite soutenir et favoriser l‘accès au service civique des jeunes en situation de handicap.

Pour faciliter l’exercice des missions des jeunes, les aides à la compensation de l’AGEFIPH peuvent être mobilisés par les jeunes et les organismes accueillant.

Logo de L'Agefiph (pour ouvrir l'emploi aux personnes handicapées)

COMMENT EN BÉNÉFICIER

– S’il s’agit d’une demande au titre d’une aide individuelle à la personne, la demande d’aide est faite par la personne en situation de handicap dans le cadre de sa mission de Service Civique,

– s’il s’agit d’une demande d’adaptation du poste de travail dans le cadre de la mission de Service Civique, la demande est faite par l’organisme accueillant.

Un dossier de demande d’intervention est adressé à la délégation régionale dont dépend le bénéciaire.

Rendez-vous sur le site www.agefiph.fr pour retrouver les coordonnées de votre délégation.

À SAVOIR

– En tant que volontaire en Service Civique, le jeune n’est pas salarié de l’organisme accueillant et n’occupe pas un poste de travail. Il n’est donc pas nécessaire de remplir la partie «contrat de travail» du formulaire de demande d’intervention.

– Le formulaire doit être adressé avant l’achat du matériel ou le début de la mission. – Les aides sont mobilisables pendant toute la durée de la mission de Service Civique.

– Les volontaires du Service Civique, en mission à l’étranger, ainsi que les structures qui les accueillent ne sont pas éligibles aux aides de l’Age ph.

Ce travail s’inscrit entre autre dans le cadre de la démarche pilote « Cap sur l’engagement : Service Civique et handicap »

logo T'cap
logo cemea des pays de la loire
Logo préf DDD