L’association Banc Public est une association loi 1901. L’association a pour but de favoriser les échanges entre des personnes venant d’horizons les plus divers. Elle se veut ouverte sans considérations d’âge, de handicap (physique, mental et psychique) de culture ou de tradition.
Elle prône et encourage la différence, la singularité, s’appuie sur les qualités et compétences de chacun et vise l’inclusion sociale et le vivre ensemble.
Le théâtre est le principal outil dont elle s’est dotée pour atteindre ses objectifs.

Une femme dans la tourmente

Le public était au rendez vous , les comédiens ont été merveilleux ainsi que toute l’équipe technique.
Cette pièce nous a fait revivre à travers les mots de l’auteur Jen-Luc Poultier, les petites histoires dans la grande histoire de cette drôle de guerre ici à Saint Nazaire, et la magie du théâtre a illuminé ses comédiens , qui attendent avec hâte les prochaines dates pour s’éprouver, jouer encore et encore pour partager cette aventure artistique avec vous. Vous pouvez consulter le teaser de la pièce en visionnant la vidéo ci dessous.

La prochaine représentation à lieu le 4 et 5 juillet 2020 à Saint à l’Alvéole 13.

 

Vous pouvez retrouver le dossier de présentation de « Une femme dans la tourmente » en cliquant sur le lien ICI.

L’association Banc Public

La volonté de la Compagnie de Banc Public est notamment de briser les barrières érigées par la société sur le handicap et démontrer que cette étiquette « handicapé » n’est pas significative.

Son action s’inscrit dans une dynamique de renouveau, qui vise à éviter une pensée normative de la personne handicapée. Ainsi, peu à peu, s’oublie le phénomène social pour laisser place à la qualité des spectacles et au talent des comédien.ne.s-amateurs.
Il ne s’agit pas de proposer une thérapie par l’art, mais de donner aux travailleur.euse.s handicapé.e.s la possibilité d’exercer le métier d’acteur.rice en tant que citoyen.ne à part entière.

L’objectif à long terme est l’intégration et la reconnaissance sociale des personnes en situation de handicap dans le milieu du spectacle.
Les partenaires du projet Une femme dans la tourmente:
Ce projet met en mouvement les citoyens et citoyennes du quartier d’Avalix, mais aussi plus largement de Saint-Nazaire ainsi différents réseaux et structures nazairien.ne.s :

Partenaires financiers :
– Ville de Saint Nazaire,
– Fondation Allier,
– Département de Loire Atlantique,
– Région Pays de la Loire.

Partenaires institutionnels :
– Maison de quartier d’Avalix : co-constructeur du projet (prêt de salles, inscriptions au ateliers, lien avec les habitants du quartier…),
– Conservatoire national musique – danse,
– Ecomusée : mise à disposition des documents d’archives et de photos,
– Médiathèque : lectures des témoignages à la médiathèque + mise à disposition d’archives,
– Théâtre de Saint-Nazaire : représentation finale (en cours de négociation).

Partenaires associatifs locaux :
– Club vidéo de St Nazaire : travail photo sur le spectacle et les ateliers, suivi des répétitions,
– Au Bonheur des Bennes – recyclerie de St Nazaire : partenariat pour les costumes et les décors,
– Secours Populaire : partenariat pour les costumes,
– Les Pieds dans le paf : prise de son et prise de vue de rencontres entre des CM1 et CM2 de l’école Brossolette et reportage avec les élèves et les témoins du livrets quai de la mémoire pour la pièce – Une femme dans la tourmente Acte 2 / échange entre les deux générations,
– L’Ecrit parle : association de lecture partagée. Lectures de passages de la pièce dans différents lieux,
– Café-théâtre La petite scène : représentation d’extraits de la pièce qui sont joués au
– Association Brico deux roux : récupération et réparation de vélos d’époque pour les décors,
– CapK : intégration de deux danses dans le spectacle final,
– Chorale pluriethnique : intégration de chants dans le spectacle final.