Ce mardi 3 décembre 2019 a eu lieu à Nantes la journée de lutte contre les violences faite aux femmes en situation de handicap. Ce colloque a été organisé par le département de Loire Atlantique
Avant 2017, les femmes en situation de handicap, n’étaient pas intégrées dans la question de la lutte contre les violences envers les femmes. Cependant 80% des femmes en situation de handicap sont victimes de violences. 

Qu’est ce que la violence ? 

Il faut tout d’abord rappeler que les violences sont considérées comme une atteinte grave à la santé. Il existe différents types de violences, pas seulement les violences physiques. 

Les différents types de violences : 

– Les violences physiques
– Les violences verbales
– Les violences psychologiques
– Les violences sexuelles 
– Les violences administratives
– Les violences économiques

Il est important de différencier les conflits de couples ou les 2 personnes sont libre de s’exprimer sur le désaccord qui les oppose. Les violences conjugales elles, sont identifiables par le rapport unilatéral de domination dans une relation de couple. Les violences conjugales ne surviennent pas brutalement, elles s’installent progressivement. La victime peut les confondre avec des preuves d’amour en essayant de l’isoler de ses proches et en contrôlant sa vie. 

Graphique du cycle des violences : 

graphique du cycle des violences conjugales

 

Les offres d’accompagnement des victimes 

Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir propose 2 numéros de téléphones : 
01 40 47 06 06 
3139
 : accessible pour les personnes sourdes et malentendantes
Ces numéros proposent un accompagnement juridique, social ou psychologique pour les femmes handicapées victimes de violences. Ces permanences sont réalisées par des bénévoles formés aux spécificités des violences envers les femmes handicapées. De plus la structure aide ces femmes victimes de violences à se reconstruire à travers des ateliers beauté, ou bien être… pour redonner confiance en soi à ces femmes.

Le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles de Nantes va proposer en 2020 des ateliers de sensibilisation aux violences sexistes pour les professionnels travaillant avec les personnes en situation de handicap (SAVS, ESAT…), dans le cadre de l’engagement « Stoppons les violences faites aux femmes » du Conseil départemental de Loire-Atlantique. De plus ces professionnel·le·s informent et accompagnent les femmes victimes de violences vers les démarches nécessaires, et les orientent vers les structures locales compétentes. Notamment le dépôt de plainte qui déclenche vraiment des poursuites contre l’agresseur, et montre la volonté de la victime de sortir de cette situation.