Le Collectif T’Cap, ainsi que des membres de son réseau, agissent ensemble pour que :

  • la personne en situation de handicap soit considérée avant tout comme une personne à part entière

  • la personne, en situation de handicap ou non, ait un égal et équitable accès aux droits

C’est à partir de ces principes que le Collectif a répondu à l’appel de deux structures adhérentes : la Commune de Saint Aignan de Grand Lieu et l’association ACCOORD. Pour ces deux acteurs, il s’agit de travailler de manière très large à l’accueil des personnes qui vivent avec un handicap !

Pour Saint Aignan de Grand Lieu, la commune travaille travaille sur 2 axes depuis plusieurs années : la culture et la vie sociale. Pour ce dernier, la collectivité a fait le choix de former les professionnels de la petite enfance à la jeunesse afin de penser l’accueil des enfants de manière plus large et de travailler la transversalité et surtout le parcours de l’enfant.

Pour l’ACCOORD, l’association travaille autour d’un Plan d’Action Handicap. Autour de 10 axes, l’Accoord se donne pour objectif d’améliorer l’accueil universel des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap, en milieu ordinaire, c’est-à-dire dans des lieux ouverts à toutes et à tous. L’association propose une formation auprès des directeurs, directrices et bénévoles engagés de plusieurs Centres Socio-Culturels de la ville afin de continuer leurs réflexions sur l’accueil des publics vivant un handicap au sein de leurs structures.

https://www.accoord.fr/_actualites/handicap-laccord-sengage/

Pour les 2, le Collectif T’Cap a proposé l’intervention des CEMEA Pays de La Loire, un autre acteur du réseau. Ces formations devaient s’entamer en 2020 mais avec le contexte se sont décalées. En 2021, personne n’abandonne ces actions car l’une des urgences de ce contexte est justement de continuer à accueillir. Voici donc un exemple d’action du Collectif T’Cap : faire réseau !