L’AGEFIPH : des aides pour les volontaires en service civique.

Vous êtes un organisme de droit privé accueillant un jeune en situation de handicap volontaire dans le cadre d »un Service Civique, un jeune volontaire dans le cadre d’un Service Civique. Découvrez les services et aides financières de l’Agefiph !

AGEFIPH

L’offre de services et d’aides financières de l’Agefiph a pour objectif global de sécuriser les parcours professionnels des personnes en situation de handicap et vise prioritairement à compenser le handicap dans l’emploi. Les aides financent principalement les coûts liés à la compensation du handicap.

L’Agefiph souhaite soutenir et favoriser l’accès au Service Civique des jeunes en situation de handicap.

Pour faciliter l’exercice des missions des jeunes en situation de handicap réalisant le Service Civique, les aides à la compensation de l’Agefiph peuvent être mobilisées par les jeunes et les organismes les accueillant.

Découvrez tous les services et aides financières de l’Agefiph dans le dépliant ci-dessous.

*source : https://www.agefiph.fr/actualites-handicap/jeunes-volontaires-accomplissant-le-service-civique

Service civique et handicap c’est possible. Cap sur l’engagement !

Le service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme, étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap, seuls comptent les savoir-être et la motivation.

Vous êtes une structure et recherchez un jeune volontaire ? Nous pouvons vous mettre en relation avec des jeunes motivés et vous aider à réfléchir aux adaptations nécessaires pour l’accueil d’un jeune vivant avec un handicap.

Vous êtes un jeune en situation de handicap, et vous avez envie de faire un service civique ? Rencontrons-nous ! nous pourrons vous accompagner dans la définition de votre projet et vous mettre en relation avec des structures accueillantes.

Contact :
viesociale@reseau-tcap.fr

Ouest France – 3/02/23 / Des soundbeam pour le collectif T’Cap

OuestFrance article du 03/02/2023

Nantes. Des synthétiseurs gestuels pour le collectif T’Cap

La Caisse d’épargne Bretagne – Pays de la Loire a récompensé le projet du collectif T’Cap, qui investit dans des synthétiseurs gestuels (soundbeam) pour les personnes en situation de handicap.

Le collectif T’Cap avait répondu à un appel à projets lancé par la Caisse d’épargne Bretagne – Pays de la Loire, sur le thème : « Utile et solidaire au service de la jeunesse en situation de handicap, en Bretagne et Pays de la Loire ». L’objectif ? Défendre l’inclusion et l’autonomisation des jeunes, dans des domaines tels que la santé, l’éducation, l’insertion professionnelle, l’accès au logement, la culture, la mobilité, le numérique ou encore le sport.

photo lors de la remise du prix pour le soundbeam
De gauche à droite : Olivier Raballand (responsable du développement T’ Cap), Jade Clerissy (directrice T’ Cap), Anne Bourrhis (coprésidente T ‘Cap), Guy Maillet (président de la Société locale d’épargne Nantes), Alexandra Fuzeau-Paillat (directrice du Centre d’affaires 44), Odile Tiers (Société locale d’épargne) et Emmanuelle Retailleau (Caisse d’épargne Bretagne – Pays de la Loire). | CAISSE D’ÉPARGNE BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE

Nous sommes des voix sans bouche, l’aventure continue…

Lorsqu’on a rappelé aux artistes du groupe « Nous sommes des voix sans bouche » que l’aventure allait s’arrêter à la fin du projet européen Change2Regard 2019 – 2022, il a soufflé comme un vent de déception et de réelle tristesse. 

Après 3 ans de projet, dont la traversée d’une crise sanitaire au milieu…

Après des rencontres et des concerts chez nos partenaires de Coimbra (Portugal) et de Bruxelles (Belgique)…

Après la standing ovation de plus de 10mn des 450 spectateurs à Stereolux…

Il devenait compliqué d’en rester là non ?

Outre l’expérience vécue par les musiciens amateurs et professionnels dont Dominique A a fait partie, c’est aussi une formidable manière de faire évoluer le regard du grand public sur la question de la pratique artistique des personnes en situation de handicap. 

« Nous sommes des voix sans bouche » délivre un véritable message sur la place de chacun dans notre société car de ce concert, il ressort une formidable énergie qui se dégage,  couplée à cette bonne humeur et ce plaisir des artistes d’être sur scène ! 

Alors la tournée des Voix sans bouche se prépare et nous invitons chacun et chacune à contribuer pour que l’aventure continue ! 

Que ce soit dans la programmation du service culturel d’une collectivité, d’un centre socio-culturel… les formes peuvent être multiples et adaptables.

Pour en savoir plus, voir l’expérience du projet « Nous sommes des voix sans bouche » sur le site change2regard.eu

Info : contact@tcap-loisirs.info

Guide loisirs inclusif

guide accueil de loisirs

Handicap et accueil de loisirs : C’est possible !

L’accès des enfants en situation de handicap aux accueils collectifs repose sur un droit fondamental : le droit inconditionnel de tout enfant, quelle que soit la nature de son handicap, de jouer, vivre et grandir avec les autres enfants de son âge.

Pour les familles confrontées au handicap de leur enfant, maintenir leur vie sociale et professionnelle est également un enjeu central. Comment ? En accédant, comme tous les autres parents, à des modes d’accueil adaptés aux besoins spécifiques de leur enfant, en complément de l’école ou de l’établissement spécialisé. C’est en favorisant, dès le plus jeune âge, la rencontre et le partage d’activités entre enfants handicapés et valides, dans tous les lieux de vie des enfants, que nous réussirons durablement à changer le regard et à préparer les futures générations à une meilleure acceptation et une meilleure prise en compte du handicap dans notre société.

guide accueil de loisirs

Mais vouloir accueillir ces enfants et adolescents dans une logique d’inclusion ne s’improvise pas. Cette question peut même être source d’anxiété pour les animateurs. C’est une démarche qui se construit en se préparant, se sensibilisant et se formant à la question. C’est toute l’ambition de ce guide, à destination des professionnels des accueils collectifs. Il est l ’aboutissement d’une démarche collective de plus de deux ans qui a permis la construction d’un outil d’aide à l’entretien et à l’évaluation des besoins avec les familles. Au sein du réseau T’Cap et au-delà, ce travail de réflexion a l’ambition de faire valoir un certain nombre de pratiques et de ressources pour accompagner la démarche inclusive des accueils collectifs.

Ce guide est une invitation à réfléchir, à expérimenter ou à se conforter sur le sujet. Un grand merci aux membres du réseau T’Cap et aux acteurs qui ont contribué à partager leurs pratiques. La mobilisation de tous les acteurs concernés est à poursuivre, afin de rendre concret le droit aux loisirs des enfants et adolescents en situation de handicap.

Le 3ème Sound Beam est arrivé à T’Cap!

Pratique artistique et numérique – le 3ème Sound Beam est arrivé à T’Cap.

Pour faciliter l’accès à la pratique de la musique mais également à toute forme d’art, le Collectif T’Cap a fait l’acquisition de trois synthétiseurs numériques. Nous avons été récemment lauréat du prix “Mon projet Innovant” de la Caisse d’Épargne.

Particulièrement adapté pour l’apprentissage de la musique, le Sound Beam peut s’utiliser dans de multiples formes d’art (théâtre, danse, arts plastiques…). 

Via des faisceaux sonores les mouvements corporels produisent du son. Le corps devient instrument et permet de laisser libre cours à son imagination ou de jouer un instrument de musique.

Le Collectif T’Cap mutualise ce matériel vers les acteurs de son réseau et au-delà pour travailler l’accès à la musique, notamment à l’intention d’un public en situation de handicap.

Dans le cadre du projet européen Change2Regard, le Collectif T’Cap et ses partenaires ont documenté l’utilisation de ce matériel ICI (tutoriel Sound Beam). 

Nous envisageons également de mettre en place une communauté de pratique pour rendre visibles les différentes formes d’utilisation de ce matériel. 

Toute cette dynamique n’aurait pas été possible sans la participation de nos financeurs. Merci à eux pour leur confiance et leur engagement dans cette démarche vers  une société plus inclusive : Fondation de France, Région des Pays de la Loire, Fondation Matmut, Fonds handicap et société, Rotary Club, Caisse d’Épargne ainsi que l’Agence Erasmus+ et les fonds européens pour la partie des productions intellectuelles.

Pour + d’info : thierry@tcap-loisirs.info

Webinaire : Musique inclusive & numérique – Enjeux et Pratiques

Musique inclusive & numérique – Enjeux et Pratiques

Webinaire mardi 28 février 2023 de 12h – 14h – Gratuit sur inscription

Cette rencontre est issue de l’expérience du programme européen Erasmus + Change2Regard (2019 à 2022 – 4 pays – 30 structures et + de 700 contributeurs).

Le progrès du numérique dans tous les domaines couplé à la nécessaire prise en compte des personnes les plus éloignées des pratiques culturelles viennent nous interroger sur les moyens à mettre en œuvre une démarche inclusive.  

En lien avec les acteurs de notre réseau nous souhaitons partager les expériences et les ressources produites, notamment via l’expérience d’une création partagée “Nous sommes des voix sans bouches” (avec la participation de Dominique A). 

Sur la base de cette explorations artistiques via des outils numériques nous vous proposons d’échanger sur les différents chemins d’accès à la pratique de la musique pour toutes et tous.

Les questions qui se posent :

  • Comment une collectivité, une structure culturelle peuvent s’emparer du numérique comme une plus value pour la mise en place de pratiques culturelles inclusives ?
  • En quoi les outils numériques pour la pratique de la musique répondent-ils aux besoins des personnes en situation de handicap ? 
  • Quelles sont les ressources existantes ? 
  • Expériences – Pratiques – Démonstration – Temps d’échange

Les intervenant.e.s 

  • Franck Le trouvé Élu au handicap de la ville de Rezé,  commune de Nantes Métropole (sous réserve)
  • Sonia Navarro attachée à l’action culturelle à Stereolux et partenaire du projet européen Change2Regard
  • Benjamin Durand de l’association L’Atelier Sonore. Artiste, professeur de musique et partenaire du projet européen Change2Regard 
  • Julie Legrand Médiatrice en Accessibilité Culturelle – coordination du Guide pratique pour la mise en place d’ateliers de musique du projet C2R
  • Thierry Joseph chargé de projet culture au Collectif T’Cap
  • Stéphane Richard artiste du groupe “Nous sommes des voix sans bouches”

Cet événement est ouvert à un large public, il est gratuit sur réservation

Un nouveau site web pour Change2Regard

Logo Change 2 Regard

Depuis 3 ans nous vous parlons du projet européen Change2Regard ! Aujourd’hui, nous sommes particulièrement heureux de vous annoncer la mise en ligne du site éponyme ! 

Le projet européen Change2Regard est une démarche coopérative portée par le Collectif T’Cap en France, l’APCC au Portugal, Nos Pilifs en Belgique et le RIPPH (Réseau International du Processus de Production du Handicap) au Canada.

Dans sa conception et son déroulement, ce projet s’appuie sur le concept de “Modèle de Développement Humain – Processus de Production du Handicap” développé par le R.I.P.P.H.

Ce site reprend la totalité du travail fourni par le Collectif T’Cap et l’ensemble de ses partenaires sur un projet d’envergure

Logo Change 2 Regard

À l’avenir, ce site web reprendra l’ensemble des ressources créées et / ou collectées au cours des futurs projets européens menés par le Collectif T’Cap.

Merci aux partenaires :

CULTURE

Mario Vérissimo, Paulo Jacob (APCC) – Antoine Capet (Brut Pop) – Jade Clérissy, Olivier Raballand (Collectif T’Cap) – Benjamin Durand (L’Atelier Sonore) – Philippine Mahé (L’École de design Nantes Atlantique) – Julie Legrand (Médiation & Accessibilité) – Thierry Joseph (MAH) – Patrick Fougeyrollas (RIPPH) – Sonia Navarro (Stereolux) – David Frabolot, Raphaèle Pilorge (Trempo).

LIEN SOCIAL

Ludivine Beaussin, Constance Chertier, Sophie Brodu (ADAPEI) – Dominique Langa-Mora, Justine Mana’ch, Eva Dalibert (APAJH Savs) – Dominique Le Berre, Jade Clérissy, Christophe Troger, Olivier Raballand (Collectif T’Cap) – Anita Geflot (Établissement public la Vertonne SAVS) – Julien Baslé, Margaux Bureau, Clémence Séguinot, Angèle Cosyns (l’Étape) – Rémy Viville (Grandir d’un Monde à l’Autre) – Angélica Perdromo – Sabrina Sold – Catherine Bacquet – Géraldine Rihoux – Vincent Picquet (Nos Pilifs) – Patrick Fougeyrollas (RIPPH) – Ginette Rautureau, Pierrette Bernard, Dominique Bernard (proches aidants).

ADMINISTRATION, COMMUNICATION, COORDINATION

Catalina Badauta – Manon Le Bigue – Jessy Quistrebert – Christophe Troger – Jade Clérissy – Olivier Raballand (Collectif T’Cap)

ÉVALUATION

José Aubry (Agence Radar)

Valise d’Audio-description :

Après les gilets vibrants, puis les caissons vibrants, l’équipe du Collectif T’Cap vous présente la valise d’audio description.

Ce matériel, associé à la formation de personnes en qualité de médiatrices culturelles va permettre aux personnes ayant une déficience visuelle d’avoir accès à diverses performances artistiques.

Les membres du Collectif T’Cap et plus particulièrement les acteurs culturels pourront être encore mieux accompagnés via ces nouvelles propositions. Ces outils viennent enrichir les accompagnements que nous mettons en place pour passer d’un accueil grand public à un accueil tout public !

Valise d’Audio-description

Nous remercions les nombreux financeurs qui ont participé à l’acquisition du matériel et aux formations associées : 

DRDJSCS – Région Pays de la Loire – Conseil Départemental – Fondation SNCF – Talents et Partage – Fondation Banque Populaire – Fonds Handicap & Société – Fondation Macif – Fondation Orange

SoundBeam : lorsque le corps devient son pour qu’émerge la création

Le Collectif T’Cap met à disposition trois soundbeam (synthétiseurs numériques).
Le Soundbeam est un instrument de musique qui se concentre exclusivement sur la dimension de jeu sans contact.

Conçu en 1989 par Edward Williams pour la production de musique de danse d’avant-garde, le Soundbeam a très vite été utilisé pour les personnes en situation de handicap en raison du peu de mouvement physique requis pour son bon fonctionnement.

Outil précurseur très utilisé en Angleterre, celui-ci se base sur la sensibilité d’un faisceau permettant aux personnes à mobilité très réduite de jouer en toute autonomie. La technologie électronique rend disponible une énorme palette de sons, libérant ainsi le joueur des limites traditionnelles des activités fondées sur le mouvement telles que les percussions.

Cet outil peut servir dans des disciplines artistiques très variées telles que la musique, la danse, le théâtre, les arts plastiques… Il peut également convenir à des publics très variées personnes en situation de handicap (tous types de handicaps), personne en situation de « normalité ».
Le Soundbeam peut également se coupler avec les gilets vibrants ou les caissons vibrants afin d’enrichir les sensations.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le tutoriel vidéo ICI.

Pour connaître les conditions de la mise à disposition prioritairement réservée aux membres de son réseau,

contactez Thierry par mail à : thierry@tcap-loisirs.info.

Vidéo – Table ronde Culture et handicap

Dans le cadre du Festival T’Cap 2021 mardi 13 avril a eu lieu une table ronde en ligne Intitulé : « La Culture pour tous, handicaps ou pas ! »

Ce moment d’échange a permis à certains acteurs culturels de venir présenter leurs actions ; afin de discuter ensemble sur l’accès à l’offre et à la pratique culturelle pour les personnes vivant avec un handicap.

Nous avons eu des témoignages de Benjamin Durand de l’atelier Sonore sur la pratique musicale à l’évolution de l’accessibilité des cinémas par Simon Hindié du cinématographe et Anne Bourhis bénévole et co-présidente du Collectif T’Cap. Marie Rechner chanteuse dans le groupe les banquettes arrière à témoigner sur l’adaptation de leur spectacle en LSF. Jérôme Couroussé de la compagnie de théâtre le Cercle Karré a évoqué la situation des comédiens vivant avec un handicap. Ce fut un moment riche en témoignages et en échanges.

Cartographie : accès à la pratique de la musique

Un document recensant les écoles de musiques accueillantes en Pays de la Loire.

Consultez le répertoire en cliquant sur le bouton « télécharger » ci-dessous.

Vous retrouverez la localisation des écoles de musiques sur la carte ci-dessous.

Type

Cartographie répertoriant les différentes écoles de musique accueillante de la région et fournissant également plusieurs information : type de cours, tarifs, lieux, fréquence des cours et coordonnées

Objectif

Favoriser l’accès à la pratique de la musique pour les personnes en situation de handicap et outiller les acteurs pour qu’ils soient plus accueillants.

Support

Établir une cartographie des écoles de musique accueillantes du département pour les personnes en situation de handicap et leur famille en recherches d’atelier/cours de musique dans le département.
Permettre aux écoles de connaître les autres structures qui sont également accueillante pour pouvoir renseigner au mieux les familles.

Public

Les personnes en situation de handicap et leur famille et les professionnels.

Coût

Consultation libre

Evaluation / Indicateurs

Retours éventuels des familles et des professionnels

Interview de Maï Sauvageot de la compagnie Résonance : Art et Science

Maï Sauvageot

Quel est votre parcours ?


Ma formation professionnelle est mixte. Je suis titulaire d’un doctorat en physique et du diplôme de premier cycle en notation Laban. J’ai commencé la danse contemporaine à l’université, parallèlement à mes études scientifiques.

Aujourd’hui, je propose au sein de l’association Résonance- Art et Science que j’ai fondé avec François Sauvageot des animations pour aborder les maths différemment. Ces activités mêlant arts vivants et sciences ont fait l’objet de plusieurs propositions à la Fête de la Science. Elles sont aussi présentées une fois par an à l’espace culturel Capellia sous la forme d’une « journée Art et Science ».

Pourquoi avez-vous souhaité participer à cette création partagée?

Dans la vie, comme en art, nos parcours se nourrissent d’échanges, de rencontres, de partages et de confrontations. Pour moi participer à une création partagée c’est vivre un moment d’abord collectif de discussions et
d’échanges sur nos pratiques et nos orientations artistiques, c’est aussi un moment de questionnement et de réflexion sur son travail personnel et celui que l’on veut mener à plusieurs. Le chorégraphe est souvent seul dans sa création même s’il est entouré par les danseurs, les techniciens, les musiciens, etc… .
C’est intéressant et ô combien enrichissant de se prendre au jeu d’un travail de création commune et de mettre en perspective ses compétences, ses limites et sa vision artistique.
Par ailleurs, je vois cette création comme un manifeste artistique et culturel certes mais aussi politique et social. Il s’agit avant tout de faire changer le regard sur la danse, qu’est ce qu’un danseur, un corps dansant ? Comment l’émotion surgit en dehors de la technique ? Qu’est ce que le beau en danse? Voilà toutes les interrogations qui m’ont aussi amenée à créer avec un groupe plus conséquent que ceux que j’ai habituellement.

Avez vous l’habitude de travailler avec des danseurs en situation de handicap ?


Oui, j’ai reçu une formation en enseignement de la danse adaptée à la déficience visuelle par Françoise Le Normand, directrice artistique de la compagnie nantaise ARAMIS. J’anime des ateliers de danses traditionnelles à l’association nantaise CLISSAA Voir et Agir, ainsi que des stages « danse et handicap » à l’école municipale de danse et de musique de Rezé.
Mais ici bizarrement le handicap ne s’est pas fait sentir parmi les danseurs mais plutôt parmi nous chorégraphes qui avions du mal à savoir comment créer ensemble !

[…]

Cliquez-ici pour découvrir l’intégralité de l’interview en PDF
page 10 et 11

Retour sur le spectacle Traversée(s) au festival Handiclap

On traverse tous quelque(s) chose(s)…

Et puis on est tous traversé.e.s par quelque(s) chose(s).

Pour la clôture du Festival Handiclap, 14 danseurs en situation de handicap ou pas ont reçu des applaudissements forts, longs et intenses ce dimanche 17 mars, et ils étaient bien mérités… 

Sensible, questionnante, subtile, délicate, cette chorégraphie nous emmène dans un univers où le commun et le singulier s’entremêlent, ou la vulnérabilité n’est pas là où on l’attend. 

C’est un voyage unique qui laisse apparaître l’univers mêlés de 5 chorégraphes qui ont, pour la première fois, partagé.e.s leurs créativités, leurs expériences, leurs doutes, leurs désaccords, leurs compromis…

C’est surtout un travail de préparation entre 5 compagnies* du réseau T’Cap et un musicien durant 6 mois en amont des 7 mois d’ateliers intensifs suivi par l’équipe de danseurs.

Ces temps de pratiques ensemble ont permis à chacun, avec ses ressemblances et ses différences, de se rencontrer, se connaître, se reconnaître et donner ainsi à voir cette première représentation.

C’est aussi, un travail de l’ombre pour les parents qui ont assuré la logistique des transports pour les multiples répétitions.

À tous, recevez nos félicitations !!!

Cette initiative est soutenue par la ville de Nantes – La Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) – La Région des Pays de la Loire – Le Fonds de dotation Handicap & Société.

*Compagnies du réseau T’Cap : Maï Sauvageot de la compagnie Résonance – Art et Science, Karine Guichard de la compagnie Handiversal, Luisella Rimola de la compagnie Giocco Cosi, Nathan Arnaud de la Compagnie Murmuration, Noëlle Dalsace de la compagnie Sème et Loïc Perdrix, musicien jouant en direct sur scène.

D’autres dates sont prévues :

  • Le samedi 4 mai à l’occasion des Rencontres Chorégraphiques Amateurs au Carré d’Argent de Pont-Château
  • Le dimanche 29 juin au CCNN de Nantes

Retour sur la répétition publique de Traversée(s) à la Maison des Confluences

Samedi 2 février a eu lieu la répétition publique du spectacle Traversée(s) à la Maison des Confluences.

Un spectacle riche en émotions !

L’occasion pour les familles et les proches des danseurs de contempler le résultat de plusieurs mois de travail.

Félicitations aux danseurs pour leur enthousiasme et leur professionnalisme. Ils ont su nous faire voyager !

Danseurs : Anne, Céline, Léanor, Orianne, Victor, Blandine, Justine, Ghishlain, Camille, Julie, Serge, Léna & Orlane.

Un grand merci au cinq chorégraphes qui ont porté ce projet : Noëlle de la compagnie Sème, Karine de la compagnie HandiVersal, Luisella de la compagnie Gioco Cosî, Nathan de la compagnie Murmuration & Maï de la compagnie Résonance – Art et Science.

Sans oublier Loic Perdrix qui a fait un travail formidable avec la musique ainsi que Bastien Capela qui suit le projet depuis les premières répétitions en nous offrant un documentaire et des photos de l’évolution des danseurs.

Calendrier

Magazine Traversée(s)

La deuxième version du magazine Traversée(s)
est sorti !

Vous y retrouverez les grandes étapes du projet Traversée(s), les interviews des chorégraphes, des photos, des témoignages et plus encore …

Et pour télécharger le magazine en format PDF, cliquez sur le lien ci-dessous :

Pour consulter le magazine sur Calaméo, cliquez sur le lien ci-dessous :

Magazine Traversées sur Calaméo

Magazine Traversée(s) – Version 2
Publish at Calameo

Traversée(s) : Retour sur l’expérience en vidéo

Entre 2018 et 2020, un projet de création partagé s’est mis en place. Ce projet chorégraphique s’appelle Traversée(s). Il a été réalisé avec 5 chorégraphes et 14 participants, handicaps ou pas ! 

Retrouvez toute l’expérience en vidéo réalisés par Bastien Capela.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter nos articles sur ce sujet. Notamment la magazine Traversée(s) en cliquant ici.

Quatre années avec le Collectif T’cap !

Quatre années d’activités résumées en quelques diapo, est-ce bien raisonnable ?

Après une belle aventure européenne, après la construction d’outils et de ressources à la fois sur l’accès à la culture, aux loisirs / vacances / engagement, après des milliers de mails, d’heures au téléphone, d’événements mis en place, de vidéos réalisées, après ces centaines de réunions, d’accompagnement de jeunes sur leurs projets d’avenir, après tant et tant de rencontres, d’échanges et de coopération…

Il est important de prendre le temps de s’extraire, comme on dit de sortir la tête du guidon pour voir la route parcourue !!


Un bien beau chemin avec de bien belle personnes pour améliorer le quotidien, les pratiques professionnelles, les politiques publiques et tant d’autres choses encore qui nous échappe et c’est très bien.

Voici donc un diaporama qui vous fera dire qu’on ne s’est pas ennuyé ces quatre dernières années !!!

Sac à Dos des mobilités

Le projet européen “Place des personnes en situation de handicap : un projet sociétal” – Change2Regard (2019 – 2022)ceci en coopération avec des partenaires portugais (APCC), canadien (RIPPH) et Belges (Nos Pilifs).

Ce projet a comporté trois axes de travail : 

Axe 1 Culture : production de ressources, documentation d’expériences pour permettre un meilleur accès à la musique.

Axe 2 Lien social : production de ressources et d’études autour des thématiques de la vie relationnelle, affective et sexuelle – parentalité – logement / habitat 

Axe 3 Sac à dos des mobilités : création d’une application d’applications pour faciliter le voyage.

La visibilité 

Les axes 1 et 2 ont donné lieu à la création d’un site web ressources transnational http://www.change2regard.eu

Pour l’axe 3 Sac à Dos des mobilités, toute la première partie du travail de préparation a été effectuée et documentée dans le document présent. Pour la deuxième phase de test et d’ajustement “in situ” nous nous sommes confrontés à la pandémie qui a arrêté net tout projet de mobilité. Les voyages en Europe étaient interdits sauf pour des raisons essentielles. Notre projet était bien sûr non essentiel. Nous avons refait notre planning 5 fois entre le 13/03/20 et le 12/01/22.

Voici la présentation de la première phase de notre travail avec la méthodologie employée et les outils développés. Ces derniers sont une bonne base pour les professionnelles qui accompagnent les personnes en situation de handicap dans leurs voyages.

Par ailleurs, nous sommes à la disposition de tout acteur qui souhaiterait poursuivre le développement de ce travail dans les conditions de l’open source.

Sac à dos des mobilités des personnes en situation de handicap 

Travail préparatoire à la création d’une application d’applications 

2 phases : 

  1. Méthodologie et développement d’outils 
  2. Mobilités  / mise en situation / réalisation finale : cette partie de notre travail a été annulée du fait de l’impossibilité de mettre en place les nombreuses mobilités (pandémie).

Pour en savoir plus cliquez sur le bouton ci-dessous

Concert « Nous sommes des voix sans bouche » : Retour en image

Le concert Nous sommes des voix sans bouche à eu lieu lundi 20 juin sur la scène du Stereolux. Un concert qui a réuni plus de 400 personnes et provoqué une standing ovation de plus de 10 minutes ! De quoi rendre fier nos artistes accompagnés par le chanteur-compositeur Dominique A. Ce concert vient conclure les évènements de disséminations d’un projet européen d’envergure : Change2regard

Ce projet est mené grâce au dispositif « Créations partagées » de la Ville de Nantes, ainsi qu’avec le soutien de la DRAC, de la Région des Pays de la Loire, de la Fondation du Crédit Mutuel via Mécène pour la musique.

Vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap

Pascal Van Ransbeeck de l’association Aditi WB chez France Bleu Loire Océan

En novembre dernier, dans le cadre du projet européen Change2regard, nous recevions nos partenaires belges. Pascale Van Ransbeeck de l’association Aditi WB était des nôtres pour parler de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap. 

Aditi WB, c’est quoi ?

L’association belge Aditi WB (W pour Wallonie et B pour Bruxelles) propose des informations et solutions concrètes – à propos de la vie affective et sexuelle – pour les personnes en situation de handicap et leur entourage. L’association propose également des conseils et des formations pour les professionnels qui les accompagnent.

Pascal Van Ransbeeck de l’association Aditi WB chez France Bleu Loire Océan
Pascal Van Ransbeeck de l’association Aditi WB chez France Bleu Loire Océan

La philosophie de l’association

L’action d’Aditi WB a pour point de départ la philosophie que toute personne a des besoins, des désirs et des envies sexuels.

La sexualité est indissociable de la vie de chaque être humain. Cette affirmation vaut également pour toute personne en situation de handicap. L’association a pour objectif d’alimenter un débat de société afin de faire progresser la prise de conscience que les personnes en situation de handicap éprouvent elles aussi des émotions, des désirs et des besoins sexuels.

Pascal Van Ransbeeck au micro de France Bleu Loire Océan

À l’occasion de sa venue en Loire Atlantique pour le projet européen Change2regard, Pascal Van Ransbeeck de l’association Aditi WB a répondu aux questions de Cathy KERZERHO pour l’émission Circuit Bleu – Côté experts, émission France Bleu Loire Océan.

Retrouvez l’interview de Pascal Van Ransbeeck en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Service civique et handicap c’est possible : Cap sur l’engagement !

Le service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme, étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap, seuls comptent les savoir-être et la motivation.

Vous êtes une structure et recherchez un jeune volontaire ? Nous pouvons vous mettre en relation avec des jeunes motivés et vous aider à réfléchir aux adaptations nécessaires pour l’accueil d’un jeune vivant avec un handicap.

Vous êtes un jeune en situation de handicap, et vous avez envie de faire un service civique ? Rencontrons-nous ! nous pourrons vous accompagner dans la définition de votre projet et vous mettre en relation avec des structures accueillantes.

Pour plus d’informations :
jade@tcap-loisirs.info

Nos autres articles « Cap sur l’engagement »


Cap sur l’engagement : Service Civique et Handicap

La plateforme Citoyenneté Engagement Emploi, co-portée par le Collectif T’cap et les CEMEA, développe depuis quelques années une dynamique sur l’accès au Service Civique pour les jeunes en situation de handicap.

Pour accéder au flyer d’informations cliquez sur l’image « CAP SUR L’ENGAGEMENT »

L’impact citoyen de l’action remarquable

Accroître et améliorer l’accueil de volontaires en situation de handicap dans le cadre du Service Civique et favoriser ainsi un égal accès à la citoyenneté.

« Mon expérience en tant que Service Civique m’a ouvert au monde et m’a permis de rencontrer des gens et de me faire un réseau que je n’avais pas avant. Pour moi, faire un service civique comme tous les autres jeunes, ça participe à changer le regard sur le handicap. »

Pauline, 28 ans

Les chiffres clefs

  • Une étude de 2 ans sur l’accès à la citoyenneté des personnes en situation de handicap
  • Une démarche pilote de 18 mois
  • Un comité de pilotage composé de 7 structures
  • Un comité d’expert composé de 20 structures
  • 11 jeunes en situation de handicap suivis individuellement jusqu’à leur projet d’avenir en 2018
  • 40 structures sensibilisées à l’accueil de volontaires en situation de handicap

Un article du Département de Loire-Atlantique reviens sur cette expérience, vous le trouverez ici

Présentation de l’organisme

Le Collectif T’Cap est une association d’intérêt général constituée en réseau avec plus de 180 associations, collectivités, scop, entreprises et individuels pour favoriser l’accès à la vie sociale des personnes en situation de handicap (accès aux droits/accompagnement, culture/loisirs, sport, citoyenneté/engagement, vacances).
Le Collectif a pour but d’informer et d’orienter le public, porteur de handicap ou non, sur l’offre existante, de mettre en place des études, puis des outils et parfois des projets pilotes pour favoriser l’accès de tous pour tout.

Une question ?

N’hésitez pas à contacter Jade jade@tcap-loisirs.info

Le Monde : Cap sur l’engagement à l’honneur

Anaïs ancienne service civique de T'Cap à gauche et Jade Clerissy sa tutrice à droite

Cap sur l’engagement est un projet qui a été lancé il y a un an par l’initiative du Collectif T’Cap les C.E.M.E.A Pays de la Loire et l’Agence du Service Civique. L’objectif étant de garantir l’accessibilité des missions de Service Civique en direction du plus grand nombre de jeunes et notamment en faveur des jeunes en situation de handicap.

Dans l’article publié dans Le Monde, Anaïs revient sur son expérience positive qu’elle a vécu pendant son service civique. Elle évoque dans l’article qu’elle a gagné confiance en elle et a pu réaliser avec joie que les entendants et les sourds pouvaient travailler efficacement ensemble. 

Anaïs ancienne service civique de T'Cap à gauche et Jade Clerissy sa tutrice à droite
Anaïs ancienne service civique de T’Cap à gauche et Jade Clerissy sa tutrice à droite

Le but final de cette démarche est d’inciter davantage de jeunes en situation de handicap à s’engager dans une mission de service civique puisque en 2018 seulement 1,5% des jeunes en volontariat en service étaient en situation de handicap, un chiffre jugé beaucoup trop faible. Pour cela ils ont contacté les structures d’accueil pour les  en leur proposant d’adapter si nécessaire les missions en service civique. 

Vous pouvez retrouver l’article de Le Monde ICI.